Histoire

La Poudre de Nacre en Amérique Centrale : une histoire ancestrale

La Poudre de Nacre en Amérique Centrale

La poudre de nacre a de nombreuses origines. Nous avons vu ses origines chinoises ainsi que celle océanique. Et bien aujourd’hui, nous allons vous faire découvrir ses origines sud-américaines.

 

La poudre de nacre en Amérique Centrale

Historiquement, on a pu retrouver la présence de Poudre de Nacre en Amérique Centrale, notamment dans les civilisations incas et aztèques.

Avant tout il faut savoir que l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud, ont été marqué par 3 grandes civilisations précolombiennes à savoir les Mayas, les Incas et les Aztèques. Faisons un rapide point d’histoire-géographie…

  • Les Mayas vivaient au sud du Mexique, au Guatemala, au Belize, au Honduras & à Salvador
  • Les Aztèques vivaient au nord de l’actuel Mexique
  • Les Incas quant à eux, vivaient au Pérou, au Chili, en Colombie, en Bolivie et en Equateur

Même endroit mais pas même moment ! Les Mayas ont vécu du Ve au IIIe siècle avant JC tandis que les Incas et Aztèques ont vécu du XIVe au XVe siècle de notre ère. Nous nous concentrerons donc plus sur les 2 civilisations les plus récentes.

Un matériau historique devenu “noble” et “multifonction”

Les aztèques, surtout les populations mayas avaient une très grande connaissance des vertus de la nacre. Et ce matériau a été utilisé pour différents usages.

Commençons par ses vertus thérapeutiques ! 

Les anciennes civilisations utilisaient la poudre de nacre pour traiter les insomnies et la fatigue.

Depuis des milliers d’années la nacre a su prouvé ses vertus. En effet, durant le XVe siècle, la poudre de nacre a été le plus souvent utilisée pour ses propriétés cosmétiques. Les Incas et les Aztèques l’utilisaient pour lisser les rides et tonifier la peau. Il faudra tout de même attendre le XXe siècle pour que les recherches des effets de la poudre de nacre sur le cartilage et les os voient le jour.

Cette médecine traditionnelle a perduré jusqu’à nos jours et l’on peut trouver encore aujourd’hui des préparations pour les soins cutanés sur les marchés mexicains. 

Ainsi, au temps des Incas et des Aztèques, seules les propriétés esthétiques de ladite poudre ont été exploitées.

Ces 2 civilisations ont également utilisé la nacre pour un tout autre domaine : l’art. En effet, les oeuvres Aztèques et Incas démontrent que la nacre est l’un de leurs matériaux favoris. Ils l’utilisaient en guise décoration dans les sculptures et les poteries.

La nacre était également utilisée par les Aztèques pour confectionner des masques en pierres. Ces masques étaient couramment utilisés pour les funérailles ou comme accessoires religieux. Après les avoir ornés de nacre, ces masques devenaient brillants.

Découverte plus surprenante de l’historien brésilien des sciences Amadeo BOBBIO, les mayas faisaient des dents en nacre qu’ils implantaient avec succès comme en témoignent les radiographies des crânes trouvés dans le Honduras. De quoi avoir un sourire étincelant. 

Quant aux Incas, ils produisaient des articles d’orfèvreries d’exception.

Avec le temps, la nacre est devenu un matériau dit “noble” de part ses magnifiques reflets de couleurs et sa rareté. Et les oeuvres des civilisations sud-américaines n’ont qu’appuyer cette image de noblesse.

 

Découvrez les bienfaits de la poudre de nacre ici !