Usages

Les vertus minceur de la poudre de nacre

L’histoire des produits cosmétiques ou dermatologiques trouve quelquefois leur origine dans l’existence animale. Compte tenu des propriétés qu’offrent ces produits à base animale, ils sont très prisés. Parmi ce genre de produits, il y a la poudre de nacre dont les vertus en font un produit efficace. Une poudre très rare, elle est sollicitée dans de nombreux domaines.

La poudre de nacre : que doit-on savoir ?

La nacre provient d’un mollusque qui existe depuis trente-cinq millions d’années, l’huitre perlière géante Pinctadine vivant dans l’océan pacifique. Ce sont l’intérieur de la coquille de ce mollusque qui contiennent la nacre à travers leur revêtement intérieur. La nacre peut être utilisée dans la fabrication de bijoux et d’autres objets de luxe. Elle est également réduite en poudre, destinée à être appliquée sur le corps.

La poudre de nacre est utilisée depuis l’Antiquité

Des générations passées l’ayant vite compris, elles ont sacrément profité de ses vertus. En effet, les Égyptiens, les Aztèques, les Mayas et les Chinois utilisaient la nacre pour lutter contre certains problèmes. Il s’agit entre autres des affections corporelles et des rides. La poudre de nacre contient plusieurs principes actifs extraits de la coquille du géant mollusque. Ces principes actifs animent les systèmes biologiques des mammifères, dont les êtres humains. Par surcroît, la Pinctada fabrique son squelette nacré exactement comme celui des humains.

Les coquilles de la Pinctada sont ramassées et vidées de la chair du mollusque géant. Elles sont ensuite lavées, séchées et réduites en poudre, après lévigation. Le nombre important d’éléments nécessaires à l’organisme contenus dans la poudre de nacre justifie l’intérêt qu’elle suscite. En effet, l’Institut Pasteur de Lille a mené une analyse. Cette analyse a révélé la présence de dix-sept acides aminés dans la poudre de nacre. Au nombre de ceux-ci, il y a l’acide aspartique, la sérine, l’arginine, la thréonine, l’acide glutamique… Sept de ces dix-sept acides aminés sont essentiels à l’organisme humain.

17 acides aminés dans la poudre de nacre

Ces différents acides aminés favorisent la formation d’un nombre important de protéines. Parmi ces protéines, il y a le collagène évoqué ci-dessus. Il y a également la décorine. Cette protéine joue un rôle important dans la régénération des tissus durs et mous. De nombreuses autres protéines sont concernées telles que la kératine, les hormones, les médiateurs chimiques, les enzymes, etc. Certains acides aminés ont des actions anti-radicalaires ; d’autres agissent sur les fibres musculaires. D’autres encore participent activement à la synthèse des protéines du muscle squelettique. Il est important d’ajouter que la poudre de nacre est aussi composée des protéines à faible poids moléculaire.

En outre, une autre étude menée cette fois-ci par le CNRS de Saclay a fait ressortir d’autres éléments. Il s’agit de treize minéraux et oligo-éléments, parmi lesquels le calcium naissant qui est sous la forme aragonitique marine. Ce dernier a la particularité d’être directement et complètement assimilable, contrairement aux calciums commercialisés. A fortiori, le calcium naissant n’a pas besoin de vitamine D pour se fixer sur les os. En effet, il conserve des protéines dans ses cristaux de carbonate de calcium. D’autres oligo-éléments spécifiques tels que les caroténoïdes et les glycosaminoglycanes sont contenus dans la poudre de nacre.

Minceur : des propriétés méconnues de la poudre de nacre

La poudre de nacre a de nombreuses propriétés ou vertus. Les acides aminés jouent un rôle très important dans le processus d’endurance, de contraction et de récupération musculaires. Le développement, la nutrition et la vitalité de la fibre musculaire dépendent en grande partie des protéines. Aussi, des protéines de faible poids agissent-elles au niveau du système immunitaire, plus particulièrement sur la maturation des lymphocytes. Des glycoprotéines ou protéoglycanes tels que la décorine agissent dans la régénération des tissus osseux et cartilagineux. Ils sont impliqués aussi dans la restauration des tissus mous, comme les tendons, les ligaments et les muscles.

Les différents minéraux et oligo-éléments sont impliqués dans de nombreux métabolismes. Il s’agit entre autres de la production des globules rouges, des hormones ou de certains médiateurs chimiques. Ils interviennent aussi dans l’équilibre phosphocalcique et l’ostéoformation, c’est-à-dire la formation des os. Les glycosaminoglycanes contenus dans la poudre de nacre favorisent la sécrétion de l’ensemble des protéines de la matrice cartilagineuse. Enfin, les caroténoïdes permettent d’empêcher les réactions en chaîne néfastes provoquées par les radicaux libres.

La poudre de nacre joue un rôle très important dans certains processus comme la cicatrisation. Elle protège et régénère toutes les sortes de tissus, qu’ils soient des cartilages, des muscles ou des os. Les fibres, les tissus épais et mous ne sont pas du reste. La poudre de nacre est un produit de très bonne facture pour les sportifs. En effet, elle permet d’intensifier naturellement les efforts et d’accélérer la récupération, sans risque sur la santé. Enfin, elle ralentit le processus de déminéralisation osseuse et de vieillissement des cellules de la peau.

Traditionnellement, la nacre fait référence à des vertus protectrices, maternelles et féminines. La nacre libérée par le géant mollusque contient entre autres macromolécules, du collagène. Il est capable de restaurer l’os et le calcium assimilable. De même, le collagène renferme tous les acides aminés et les minéraux qui se fixent sur l’os. La nacre contient des protéines, des acides aminés, des minéraux et des oligo-éléments. Il s’agit en fait d’éléments intervenant dans toutes les réactions biologiques du métabolisme cellulaire. Ce sont des éléments organiques et minéraux qui sont nécessaires à l’homéostasie. En d’autres termes, ces éléments assurent le bon équilibre et le bon fonctionnement de l’organisme.